Progressivement, le changement est en marche. Toute famille connaît en son sein un être, pourtant intègre et volontaire, broyé par la vie. Cassé à un moment, et ce durablement, par un manque de chaleur, de respect, d’écoute, d’une institution privée ou publique, qui ont emporté sa lumière, et l’ont laissé là, sur le côté, face à nous, hagard, les yeux vides, stoppé net dans sa course douce vers le bonheur, au cours de laquelle nous aimions tant, pourtant, marcher à ses côtés, sourire, le retrouver, discuter, pour avancer tous ensemble, harmonieusement, vers notre accomplissement.

Désormais, dans chaque famille, groupe d’amis, à chaque réunion, le visage d’un des nôtres manquant, impose à nos discussions, de ne plus s’attarder dans la frivolité, les chroniques narcissiques de nos achèvements quotidiens, qui n’ont pour but que de dévier sur les êtres les moins intimement convaincus de leur vertu, systématiquement l’intégralité de la lumière présente ; la vanité n’a plus sa place, désormais, tant la douleur est présente. Tant la vraie grandeur est maintenant sans l’ombre d’un doute : d’hisser les autres à notre niveau, plutôt que de discourir sans cesse, sur l’ampleur de notre mérite individuel et la beauté de notre élévation.

Quand dans la moindre discussion, les élans d’autosatisfaction sont stoppés par la vision, directe ou dans l’esprit, de la souffrance d’autrui… Quand la douleur subite ou à portée, rend insupportable le prolongement du contact avec la réalité, pour nos sens… Quand tout notre corps demande un changement, ou une fuite, et que la violence progressivement vous encercle. Alors, vous savez que vous allez libérer avec responsabilité, c’est-à-dire, avec générosité, votre énergie. Enfin pleinement diffuser, sans retenue, une bonté, une beauté, un désir de vérité, qui observaient depuis longtemps en vous, un extérieur partiellement les trahir.

Ainsi, désormais, pour s’extirper collectivement de la douleur, les trésors intérieurs peu à peu accumulés, constitués d’année en année, individuellement, par la constance et l’effort, se libèrent. S’offrent, se découvrent et s’unissent. Proportionnellement à un niveau de douleur, désormais extrêmement élevé… Que nul ne peut ignorer… Et qui fait que le changement de société, en profondeur, a déjà commencé.

Et l’ampleur du changement sera proportionnelle à l’envergure de l’engagement de chacun. Une contribution qui hésite souvent à se déployer, en l’absence d’une opportunité, c’est-à-dire de la découverte soudaine d’un espace serein, d’une grande vitalité, pour apporter, échanger et ensemble progresser. « A nous la démocratie » s’engage à vous offrir cet espace de discussion et de contribution, bienveillant et stimulant.

Une participation dans la jovialité, et toujours dans la liberté, de modifier sa disponibilité, pour satisfaire, en toute occasion, à côté, d’autres engagements.

Liberté, Convivialité et Respect : toutes les conditions sont là, pour ne plus rester chez soi, mais partager, rencontrer et aider.

Rejoignez-nous !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s