Allons-nous baisser les bras face à ce désert de sens politique ? Le constat est clair et partagé : notre système politique doit être transformé en profondeur, afin de permettre aux citoyens de retrouver du sens et de la confiance.

Nous avons décidé de ne pas nous laisser abattre, ni de nous laisser faire, ni d’attendre le pire pour agir. Nous avons décidé de prendre la démocratie au sérieux. De lui redonner tout son sens en tant que pouvoir du peuple, par le peuple, pour le peuple. Nous voulons agir en citoyens adultes.

En ce moment, l’esprit citoyen se manifeste sous de multiples formes au niveau local, et prouve sa fertilité et son efficacité : à nous de l’imposer au niveau national, et de lui donner la possibilité même d’exister, face aux professionnels de la politique qui ne se soucient même plus de s’acquitter de leurs promesses.

Il nous faut soulever la chape institutionnelle qui étouffe la volonté populaire, et rappeler aux politiques qu’ils sont nos porte-paroles et pas nos guides.

Pour y parvenir, À nous la démocratie ! s’engage à défendre 6 propositions de réforme institutionnelle :

  1. Assurer le renouvellement de la représentation politique au travers de mandats strictement non cumulables et dont la reconduction est limitée dans le temps ;
  2. Lutter contre le parachutage et imposer que tout candidat à une élection municipale réside réellement depuis 5 ans dans la commune où il se présente ;
  3. Réinventer le Sénat et le remplacer par une chambre des Français établie par tirage au sort ;
  4. Rendre le gouvernement responsable devant le peuple et créer un « 49.4 » ;
  5. Renforcer la démocratie directe et garantir un référendum d’initiative populaire pour toute cause rassemblant 500 000 signataires ;
  6. Établir  une justice impartiale pour les responsables politiques et créer une cour spéciale indépendante constituée de magistrats et de citoyens tirés au sort.

Ces propositions veulent aérer la démocratie, fertiliser une imagination collective desséchée par des gens de pouvoir ayant tout intérêt à nous en tenir éloignés. Elles n’ont rien de révolutionnaire. Pourtant, mises en vigueur, elles transformeraient profondément la vie politique en faveur du plus grand nombre.

Participez avec nous au renouveau de la démocratie : parlez d’A nous la démocratie ! autour de vous, rejoignez-nous, comme adhérents, comme volontaires ou comme candidats aux prochaines échéances électorales ! Notre mouvement a besoin de vous.

Mobilisons-nous, tous : la démocratie a besoin de notre enthousiasme. Pas de notre résignation.

Rejoignez-nous