Nous étions fatigués de ne voter qu’en choisissant le moindre mal, et de nous taire ensuite pendant cinq ans. À nous la démocratie ! vise à organiser la mobilisation des citoyens en vue d’assurer le renouvellement des élus, pour que les politiques publiques ne soient pas sous l’emprise d’une « classe politique ». Notre mouvement défend la démocratie directe et propose un programme de réformes institutionnelles restreint à quelques propositions radicales. Il soutient et encadre des candidatures aux élections législatives et dans d’autres scrutins.

Déléguée générale

marinette_valiergue_nb_webMarinette Valiergue est née en 1991 et a grandi dans l’Aisne en Picardie. Elle a étudié la philosophie et les sciences politiques. Elle a rejoint l’équipe d’A nous la démocratie ! comme déléguée générale pour défendre l’innovation politique et l’ouverture des institutions aux citoyens.

Les fondateurs

Venus d’univers différents, les membres fondateurs d’À nous la démocratie ! sont des citoyens avides de participation, qui veulent donner à tous les moyens de faire entendre leur voix, directement et par l’intermédiaire des députés ANLD! qui seront soumis à un mandat impératif en continu.

severine_besse_le_saux_nb_webSéverine Besse-Le Saux est née en 1974 et a grandi à Dijon. Elle travaille dans le secteur de la communication. En 2012, elle travaille au sein de différents cabinets ministériels, expérience qui lui confirme que le système est à bout de souffle et qu’il ne peut être régénéré que par les citoyens eux-mêmes.

pierre_haroche_nb_webPierre Haroche est né à Paris en 1984. Chercheur spécialisé dans l’étude de l’Union européenne, il a rejoint ANLD! avec la conviction que seul un renforcement des pouvoirs des citoyens permettra de répondre à la crise de légitimité que traversent nos régimes politiques.

camille_laplanche_nb_webCamille Laplanche est née en 1982 et a grandi à Sceaux. Elle est responsable de communication scientifique au sein d’une équipe de recherche en santé publique (Inserm). Elle a toujours exercé son devoir civique en votant à chaque scrutin depuis ses 18 ans, mais sans y croire. Son implication dans la création d’A nous la démocratie ! lui redonne foi en la capacité de chacun à agir en politique.

charlotte_letondot_nb_webCharlotte Létondot est née en 1982 à Paris. Jamais membre de parti ni militante, elle entretient un rapport plutôt distant à la politique. La montée des extrêmes et le repli sur soi ambiant la pousse à chercher un engagement porteur de sens et d’unité pour le pays, qu’elle trouve dans A nous la démocratie !

emmanuel_martin_nb_webEmmanuel Martin est né en 1982 à Nantes. Sociologue de formation, il enseigne les sciences économiques et sociales en lycée. Fonder A nous la démocratie !, c’est sortir par le haut de la crise de la représentation dans laquelle nous sommes restés trop longtemps englués, en commençant par renouveler le personnel politique et en le rendant plus responsable.

matthieu_niango_nb_webMatthieu Niango est né en 1981 à Nancy. Après avoir enseigné la philosophie, il travaille désormais dans le secteur industriel. Entre 2012 et 2015, il rejoint divers cabinets ministériels et acquiert la conviction que l’un des problèmes fondamentaux de la démocratie est la domination des professionnels de la politique. Cette prise de conscience le pousse à quitter le parti socialiste et à participer à la fondation d’A nous la démocratie ! Matthieu Niango est l’auteur de La démocratie sans maîtres (Robert Laffont, 2017)

serge_ollivier_nb_webSerge Ollivier est né en 1985 à Paris et a grandi en banlieue parisienne. Il est historien spécialiste de l’Amérique latine. Politisé de longue date, il a cependant  toujours été rebuté par les logiques partisanes qu’il voit comme un frein à un fonctionnement démocratique optimal et profitable au plus grand nombre.

astrid_quillien_nb_webAstrid Quillien est née en 1980 aux Lilas (93). Elle est professeure agrégée de lettres classiques et enseigne en lycée. Lasse du  « vote utile » et de la fracture entre les politiques et les citoyens, elle souhaite, avec A nous la démocratie!, permettre à chacun de faire entendre véritablement sa voix.

Les bienfaiteurs

joseph_djibu-NB2Joseph Djibu, 38 ans, Bordeaux

« Au 21ème siècle, je suis convaincu que le peuple peut devenir copilote de la chose publique, en participant plus directement à la vie politique. ANLD! est la seule formation à ouvrir cette voie, pour le peuple et par le peuple (probablement la meilleure solution pour redonner tout son sens au terme « démocratie ») »

monique_david_menard-NB_site.jpgMonique David-Ménard, Paris

« À nous la démocratie ! n’a pas attendu les affaires concernant les candidats à l’élection présidentielle pour proposer d’agir, ensemble, pour que la représentation politique redevienne un mandat des électeurs, effectif parce que précis et limité dans le temps. Nous n’avons pas la clef universelle pour changer le cœur supposé du néolibéralisme, mais nous pouvons ensemble commencer à changer la vie politique. »

Christian Davin, Paris

« Jamais, depuis la fin du siècle dernier, la démocratie n’a été autant défiée de l’intérieur (populismes de droite et de gauche) comme de l’extérieur (Russie, Daech, Al Quaida, etc.). La crise de défiance à l’égard des institutions représentatives de la nation nécessite de renouveler le lien avec les citoyens afin que ces derniers aient la conviction qu’ils sont entendus et associés à la bonne gestion des affaires publiques. Le renforcement de la démocratie participative est un des objectifs d’ANLD! et fait partie de son ADN. »

Melanie_Burtaux_NB_web

Mélanie Burtaux, 32 ans, Ile de la Réunion

« Les dérives de la classe politique n’ont que trop duré, il est temps d’abolir cette classe corrompue qui ne recherche que le pouvoir. Nous, citoyens, devons reprendre en main la gestion de nos vies, de notre pays, pour avancer vers un avenir plus libre, plus égalitaire et plus solidaire. A nous la démocratie ! »

stephanie_geyer-NB.

Stéphanie Geyer, 43 ans, Nancy

« Je soutiens ANLD! car je veux croire en la capacité de chacun à représenter et à porter les attentes des citoyens ainsi qu’à privilégier l’intérêt général à l’intérêt particulier. »

Les volontaires

Les membres volontaires d’ANLD! mettent leur énergie, leurs talents et leur motivation au service du mouvement et des candidats aux élections législatives de 2017. Quelques-uns d’entre eux expliquent ici les raisons de leur engagement aux côtés d’ANLD!

alice_cote-NB_sieAlice Cotte, 35 ans, Suresnes

« J’ai choisi de rejoindre À nous la démocratie ! car la cohérence et le positionnement des 6 propositions en faveur d’un renouvellement de la représentation politique me semblent être un préalable à toute expression militante. L’enjeu aujourd’hui est de créer les conditions de possibilité d’une profonde transformation structurelle, permettant ensuite aux questions qui préoccupent les citoyens de remonter à l’agenda du processus législatif. »

emmanuelle_corne-NBEmmanuelle Corne, 48 ans, Paris

« À nous la démocratie ! est une initiative que je soutiens parce que ses adhérentEs, membres, et candidatEs ne cherchent pas à produire un nouveau parti politique mais à faire émerger un nouveau projet de gouvernance. Leur engagement citoyen a pour objectif de la faire évoluer de l’intérieur en transformant les us et modes de nos institutions. Mon engagement de photographe est de suivre ce mouvement au cours d’événements publics afin de documenter leurs actions et leur campagne. »

ghislaine_hierso-NB.jpgGhislaine Hierso, 59 ans, Paris

« Spécialiste des questions sociales et environnementales, je travaille à relever les défis du 21 ème siècle dont j’ai pris conscience par ma double formation d’économiste et de géographe, mes fonctions en entreprises et mon engagement associatif. Je soutiens les engagements de ANLD! car comme le dit un proverbe japonais « La réflexion sans l’action est un rêve. L’action sans la réflexion est un cauchemar. ». Vous constaterez que les fondateurs et fondatrices ANLD! réfléchissent et agissent pour un quotidien plus démocratique et participatif. »

benjamin_mathieu-NBBenjamin Mathieu, 35 ans, Paris

« Parce qu’on ne doit plus laisser des professionnels de la politique décider à notre place, parce que le populisme est dangereux et parce qu’il faut faire confiance dans la capacité du peuple de décider ce qui est bon pour lui, j’ai rejoint À nous la démocratie !. Ce mouvement propose que le citoyen soit au cœur de la prise de décision politique pour que nous reprenions notre destin en main, trop longtemps délégué à des gens qui ne méritent plus notre confiance. »

jeanne_chiron-NBJeanne Chiron, 34 ans, St-Claude (Guadeloupe)

« Engagée pour redonner du sens à notre démocratie, par un engagement citoyen en faveur d’une action de rénovation des institutions sclérosées de notre démocratie. »

ol-nb_site.jpgOlivier Leseur, 29 ans, Bondy

« Je m’engage car faire de la politique et agir dans l’intérêt général c’est vraiment stylé ! »